Le niveau de risque vis-à-vis de l'influenza aviaire passe à un niveau élevé sur tout le territoire national ce 11 novembre.

L'élévation du niveau de risque influenza aviaire fait suite à la détection de nombreux cas d'influenza hautement pathogène dans la faune sauvage migratrice tant en Europe qu’en France.

Cela signifie une mise à l’abri de toutes les volailles sur tout le territoire métropolitain et une interdiction des rassemblements de volailles.

RAPPEL : les détenteurs sont obligés de se déclarer en mairie et toutes les volailles doivent être claustrées ou mises sous filet.

Risque élevé de propagation de la grippe aviaire sur notre territoire : Information Préfecture du Nord

Tous les élevages de volailles non commerciaux doivent obligatoirement être déclarés en mairie. Le recensement de ces détenteurs aide à la lutte contre l'influenza aviaire

Quelques rappels concernant les particuliers, détenteurs d'oiseaux :

  •  les détenteurs de volailles (basse-cour) ou autres oiseaux captifs non commerciaux élevés en extérieur doivent se déclarer auprès des mairies. Ce recensement permet de détecter le plus rapidement possible la maladie et de s’assurer qu’elle ne circule pas.
  • de plus, les volailles doivent être actuellement maintenues confinées ou sous filet de protection et toute mortalité anormale doit être signalée à un vétérinaire ou à la DDPP.

Formulaire "Déclaration de volailles"

La compétition des pigeons voyageurs au départ ou à l’arrivée de la France est interdite jusqu’au 31 mars 2023