La ferme solaire monte (encore) en puissance

article publié le 12 mars 2019

NIERGNIES – SÉRANVILLERS-FORENVILLE.

L’entreprise lyonnaise Sun’R, qui a émis ses premiers mégawatts d’énergie pour Enedis à l’été, a remporté l’appel d’offres pour la dernière tranche du projet.

À l’horizon 2020, le site produira l’équivalent de plus de 60 % de la consommation électrique des habitants de la communauté d’agglomération.

Depuis huit mois, date de l’émission de ses premiers mégawatts pour Enedis, gestionnaire du réseau de distribution, la centrale solaire monte en puissance, au propre comme figuré.

Le 28 février, la société Sun’R a remporté l’appel d’offres pour la dernière tranche de 12,3 MW – ce qui portera, à terme, à 60,5 MW la puissance de la centrale photovoltaïque.

À sa mise en service à l’horizon 2020, « le site produira l’équivalent de plus de 60 % de la consommation annuelle des habitants de la CAC », précise-t-on au service communication de Sun’R, où l’on se réjouit de ce dossier « exemplaire en matière de collaboration entre une entreprise privée, un territoire et ses collectivités », après dix ans d’efforts et de soubresauts.

Rappelons que les 35 000 panneaux sont répartis sur 14 hectares, à Niergnies et Séranvillers-Forenville, et qu’ils sont destinés à distribuer de l’électricité verte vers le poste source du Riez, près de la zone commerciale de Cora à Proville.

DES TRAVAUX EN 2019 ET 2020

L’agglo, qui a porté le projet à bout de bras, touche, au titre des revenus annuels, 400 000 euros pendant la durée du bail (trente ans) signé le 6 juillet 2017.

De nouveaux travaux sont prévus en 2019 et 2020 pour achever « ce projet de reconversion d’un site dégradé, qui a permis de partager l’espace entre un golf, des activités de loisirs aériens, des terres agricoles et une réserve écologique», confiait, à l’automne, le vice-président de l’agglo Michel Liénard. C’est plus que jamais d’actualité.

Article de la Voix du Nord du 9 mars 2019